Δευτέρα, 26 Οκτωβρίου 2009

Identification dans le complexe d’Œdipe

Identification dans le complexe d’Œdipe
Kyvelou Evangelia [1999]
MSc Psychologie Clinique et Pathologie

L’Œdipe, comme disent les psychanalystes pour désigner le complexe d’Œdipe, présume l’existence d’un père. Il s’agit du père symbolique comme défini par Lacan.
Le père symbolique est celui qui pose la loi d’interdiction de l’inceste (1). L’identification du garçon au père est celle qui permet au garçon de sortir du sentiment de culpabilité et de la crainte de castration qui apparaissent dans l’Œdipe, et de trouver son identité sexuelle. (2)
La fille, qui perçoit son manque dans les différences des sexes, est attirée par le père et entre dans le complexe d’Œdipe, et de cette façon, elle s’identifie à la mère et au sexe féminin. (3)
Ainsi la fille entre-t-elle dans le complexe d’Œdipe en acceptant sa castration, et elle cherche à satisfaire sa jouissance à l’opposé du garçon qui entre dans l’Œdipe par la jouissance de l’inceste et sort par la crainte de castration.
Mais d’où vient-il, ce père qui est à la base du complexe d’Œdipe et sans qui cette situation fondamentale qui donne naissance à l’identité sexuelle n’existe pas ?
Nous avons déjà dit que c’est le père symbolique qui fonctionne dans le complexe d’Œdipe. C’est le père symbolique qui impose une castration symbolique. Et ce père, le porteur de la loi de l’interdit de l‘inceste, celui qui n’est pas castré, est le père mort comme l’a imaginé Freud dans Totem et Tabou.

La loi ne défend que ce
que les homme seraient capables
de faire sous la pression de certains de leurs instincts.
Ce que la nature elle-même défend et punit n’a pas besoin
d’être défendu et puni par la loi.
(4)
Frazer


(1) J. Lacan, Le Séminaire livre V, Seuil, Paris 1998.
(2) S. Freud, «Quelques conséquences psychiques de la différence anatomique entre les sexes», La vie sexuelle, PUF, Paris 1999.
(3) Ibid.
(4) S. Freud, Totem et tabou, Payot, Paris 1965, p. 186, 187.

Bibliographie

Dor J.,
Le père et sa fonction en psychanalyse, Point Hors Ligne, Paris 1989.
Freud S.,
Totem et tabou, Payot, Paris 1965.
La vie sexuelle, PUF, Paris 1999.
Essais de psychanalyse, Payot, Paris 1981.
Lacan J.,
Le Séminaire livre V, Seuil, Paris 1998.
Sophocle,
Οιδίπους Τύρανος, Κάκτος, Αθήνα, 1993.
Œdipe Roi, Les Belles Lettres, Paris 1960.


Texte complet:

Δεν υπάρχουν σχόλια: